Population

Névez: un nid de jumeaux

0

L’analyse des registres de baptêmes puis, à  partir de 1792, des registres de naissances fait apparaître un constat étonnant : au cours des 3 siècles écoulés entre 1600 et 1900, Névez a connu un taux de naissances de jumeaux très supérieur à la moyenne française.

Avec 1,6% en moyenne, Névez se distingue dans une France dont le taux de naissances gémellaires avoisine 1%. La comparaison est bien sûr indicative, dans la mesure où l’on ne dispose pas de statistiques pour la France sur une longue période. On connait cependant les données nationales de 1900 à 1970, c’est-à-dire, une période pendant laquelle aucune intervention médicale ne modifiait la procréation naturelle

Afin de rendre la lecture plus facile on a calculé les taux de gémellité par décennie.  On observera qu’ils peuvent varier du simple au double d’une décennie à une autre.

Si les comparaisons internationales placent la France  parmi les pays à taux faibles,  Névez connaît des taux assez comparables à ceux de l’Angleterre et du Pays de Galles.

Vrais ou faux jumeaux? 

C’est le calcul statistique, mis au point en Allemagne au début du 20ème siècle, qui peut nous renseigner: seulement 2 vrais jumeaux sur 80 seraient  nés au 17ème siècle, 54 sur 114 au 18ème siècle et 37 sur 117 au 19ème siècle.

Quelles explications?

Si l’on a longtemps mis en avant les facteurs génétiques familiaux, on s’intéresse aujourd’hui beaucoup plus aux conditions environnementales et aux modes de vie comme facteurs explicatifs de la gémellité.

Mais pour ce qui concerne Névez, les études restent à mener…

Vous pourriez aussi aimer

Commentaires

Les commentaires sont fermés